Plein de malice, il ne rate pas une occasion de faire une petite bêtise qu'il se plaît ensuite à nous raconter, mais toujours pour la bonne cause car il est surtout un amoureux de la vie sans pareil, ce qui lui permet de voir celle-ci partout où elle se trouve, y compris dans ses formes les plus subtiles et même là où les autres ne la voient pas... ou plus.

 

Il a fait sienne la phrase d'une autre grande amoureuse de la vie : "La force essentielle consiste à sentir au fond de soi jusqu'à la fin que la vie est belle"

et il l'applique à la lettre tout particulièrement quand il rencontre les êtres les plus abîmés, ceux dont la vie ne saute plus aux yeux, sauf aux siens.

 

Il en devient un alchimiste qui transforme les larmes en rires et révèle à ceux qui n'ont pas un coeur aussi gros que le sien ce qu'ils ne savent plus voir depuis qu'ils ont quittés les verts pâturages de leur enfance.

Il est libre, La Gougnaffe...

 

Après l'avoir rencontré, votre regard sur vous-même, sur les autres et sur la vie en général ne sera peut-être plus le même.

Ecriture, interprétation : Michel Babillot

 

Public : Tout public

 

Durée : 40 minutes

 

Espace scénique minimum : une scène d'au moins 3 mètres de profondeur sur 3 d'ouverture et 3 mètres de hauteur.

Ce spectacle est d'abord destiné à la rue même s'il peut être joué en salle.

 

LE KIFF DE

LA GOUGNAFFE